You are here

L’Examen intégré de l’infrastructure nucléaire (INIR)

L’INIR est un examen global effectué par des pairs visant à aider les États Membres à évaluer l’état de leur infrastructure nationale en vue de l’introduction de l’électronucléaire. Il porte sur l’infrastructure globale nécessaire à la mise en place d’un programme électronucléaire sûr, sécurisé et durable.

À la demande d’un État Membre, l’AIEA mène une mission INIR, réalisée par une équipe d’experts internationaux possédant une expérience directe dans des domaines spécialisés liés aux infrastructures nucléaires, ainsi que des fonctionnaires de l’AIEA. Avant d’accueillir une mission INIR, le pays doit procéder à une autoévaluation à partir des 19 questions relatives à l’infrastructure électronucléaire figurant dans l’approche par étapes de l’AIEA, méthode globale qui permet aux pays et aux organisations de travailler de façon systématique à l’introduction de l’électronucléaire.

Les missions INIR permettent aux représentants des États Membres de l’AIEA d’engager des débats approfondis avec des experts internationaux sur les expériences et les bonnes pratiques en matière de développement d’une infrastructure électronucléaire. Des recommandations et des suggestions sont fournies dans un rapport destiné à l’État Membre, qui permet à celui-ci d’actualiser son plan national d’action en conséquence. L’INIR, qui fournit une évaluation complète de tous les aspects d’un programme électronucléaire, notamment l’organisme de réglementation, le fournisseur d’électricité et les parties prenantes concernées au sein des pouvoirs publics, est important pour faire en sorte que l’infrastructure nécessaire à une utilisation sûre, sécurisée et durable de l’énergie nucléaire soit créée et mise en œuvre de manière responsable et ordonnée.

États Membres ayant accueilli une mission INIR

En 2009, l’AIEA a conduit la première mission INIR dans un pays entreprenant un programme électronucléaire. Depuis lors, 26 missions similaires d’examen de différentes phases de la mise en place d’un programme électronucléaire ont été accueillies par les États Membres suivants :

Arabie saoudite, Bangladesh, Bélarus, Émirats arabes unis, Ghana, Indonésie, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Malaisie, Maroc, Niger, Nigeria, PhilippinesPologne, Soudan, Thaïlande, Turquie, Viet Nam et Afrique du Sud (pays exploitant). On trouvera ici des communiqués de presse concernant les missions INIR récentes.

Rapports de mission

Comme indiqué dans les orientations révisées relatives à la préparation et à la conduite des missions INIR (publication à paraître), le rapport principal de mission INIR est publié sur le site web de l’AIEA, à moins que l’État Membre concerné ne s’y oppose par écrit dans les trois mois suivant la remise du rapport. Les rapports actuellement disponibles sont les suivants :

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information