Les garanties dans la pratique

La technologie nucléaire est en constante évolution. Les quantités de matières nucléaires et le nombre d’installations nucléaires soumises aux garanties de l’AIEA ne cessent d’augmenter.

Depuis 2010, 15 nouveaux accords de garanties et 30 nouveaux protocoles additionnels sont entrés en vigueur. Les quantités de matières nucléaires soumises aux garanties ont augmenté de 24 % et le nombre d’installations nucléaires soumises aux garanties de 12 %. Les demandes augmentent aussi en raison du déclassement d’un nombre croissant d’installations, ce qui crée des besoins supplémentaires de vérification de l’emballage, du déplacement et de l’évacuation des matières nucléaires.

Il faudra continuer à adapter les garanties de l’AIEA en conséquence. Des améliorations et des optimisations supplémentaires sont nécessaires pour assurer la crédibilité des garanties et être en mesure de répondre efficacement et rapidement aux nouvelles demandes de vérification émanant d’États Membres de l’AIEA. Elles seront obtenues en utilisant pleinement les technologies modernes disponibles, en rationalisant les processus internes et en encourageant, si nécessaire, les États à mieux coopérer à l’application des garanties.

Les faits marquants concernant les garanties en 2020

  • 184 États ayant un accord de garanties en vigueur, dont 136 avec un protocole additionnel en vigueur.
  • 176 de ces États avaient un accord de garanties généralisées, 5 avaient un accord de soumission volontaire et 3 avaient un accord de garanties relatif à des éléments particuliers.
  • 63 États ayant un accord de garanties généralisées avaient un protocole relatif aux petites quantités de matières amendé et 31 États ayant un accord de garanties généralisées avaient un protocole relatif aux petites quantités de matières fondé sur le modèle initial.
  • 221 432 quantités significatives de matières nucléaires étaient soumises aux garanties de l’AIEA (une quantité significative étant la quantité approximative de matières nucléaires pour laquelle on ne peut pas exclure la possibilité de fabriquer un dispositif explosif nucléaire).
  • 1 321 installations nucléaires et emplacements hors installation étaient soumis aux garanties de l’AIEA.
  • 2 856 vérifications sur le terrain ont été effectuées, ce qui équivaut à 12 767 journées sur le terrain.
  • 2 362 journées en quarantaine dans les pays.
  • 23 600 scellés apposés sur des matières nucléaires, des équipements critiques d’installations ou du matériel des garanties de l’AIEA dans des installations nucléaires.
  • 1 530 caméras de surveillance maintenues dans des installations nucléaires.
  • 460 échantillons de l’environnement et 489 échantillons de matières nucléaires prélevés.
  • 142 installations surveillées à distance.
  • 145 millions d’euros de budget ordinaire + 27 millions d’euros de fonds extrabudgétaires.
  • 875 fonctionnaires de 95 pays.

Suivez-nous

Lettre d'information