Section de la gestion des connaissances nucléaires

La technologie nucléaire requiert un niveau élevé de compétences techniques et d’expérience qui doivent être développées et rendues disponibles pour les générations actuelles et futures. Cette Section aide les États Membres et la communauté internationale à préserver et à transférer les connaissances dans ce domaine en élaborant des méthodes et des outils qui permettent de concevoir et de mettre en œuvre des systèmes de gestion des connaissances nucléaires, ainsi que des documents d’orientation relatifs à la planification, à la conception et à la mise en œuvre de programmes de gestion des connaissances nucléaires.

L’AIEA mène des activités de gestion des connaissances nucléaires dans le cadre de deux mécanismes principaux, qui visent : à formuler et à fournir des orientations et des services relatifs aux méthodes de gestion des connaissances nucléaires, et à faciliter la mise en place de réseaux d’échange de connaissances ainsi que le renforcement des capacités grâce à des formations théoriques et pratiques dans le domaine du nucléaire.

Méthodes et services

Au sein de la Section de la gestion des connaissances nucléaires, l’équipe chargée des méthodes et des services aide les organismes nucléaires des États Membres à préserver leurs connaissances. Pour ce faire, elle donne des conseils visant à aider ces organismes à accéder facilement et rapidement aux sources d’informations et de connaissances et à tenir compte des données d’expérience et des tendances en matière de technologie avancée dans leur pratique. Elle élabore notamment des méthodes et des documents d’orientation relatifs à la planification, à la conception et à la mise en œuvre de programmes de gestion des connaissances nucléaires, et organise des visites d’aide à la gestion des connaissances, qui permettent d’évaluer les pratiques en matière de gestion des connaissances d’un organisme et de formuler des recommandations visant à les améliorer.

L’équipe met à disposition ses compétences relatives à l’utilisation d’applications logicielles et de bases de données ainsi qu’à la mise en œuvre d’activités numériques existantes, et joue un rôle moteur dans l’élaboration de nouvelles applications que les États Membres considèrent utiles pour remplir leurs obligations en matière de gestion des connaissances nucléaires. La Cyberplateforme d’apprentissage pour la formation théorique et pratique en réseau, principal outil de la Section, est une plateforme de gestion de l’apprentissage qui offre un service gratuit à tous les États Membres et à tous les organismes partenaires, tout en répondant à leurs besoins spécifiques. Créée en 2016, cette plateforme donne accès aux ressources pédagogiques de l’AIEA et permet de rendre plus efficace la prestation des services de formation destinés aux États Membres.

Apprentissage et développement

La Section facilite aussi le renforcement des capacités grâce à des formations théoriques et pratiques dans le domaine du nucléaire, à l’établissement de contacts et à l’échange de données d’expérience. L’équipe chargée de l’apprentissage et du développement appuie les activités de mise en valeur des ressources humaines et les programmes de formation théorique et pratique des États Membres.

Pour soutenir les États Membres dans leurs activités de renforcement des capacités, l’AIEA organise des cours de gestion de l’énergie nucléaire et de gestion des connaissances nucléaires, en collaboration avec des partenaires internationaux, des dirigeants du secteur et des gouvernements.

La Section aide aussi les États Membres à renforcer la formation théorique dans le domaine nucléaire grâce à l’évaluation et à la planification de celle-ci, à l’établissement de programmes d’études de référence et à la facilitation de la collaboration inter-universitaire. Le cadre d’évaluation et de planification des capacités de formation promu par l’AIEA met à la disposition des pays en développement un processus pour la mise en place d’une formation durable dans le domaine du nucléaire. Il offre notamment un cadre pour la planification et l’évaluation de la contribution que peut apporter l’enseignement supérieur à la promotion et au développement de la science et la technologie nucléaires en vue de la réalisation des priorités nationales en matière de développement. En outre, l’AIEA offre un service d’examen par des pairs des programmes universitaires, qui vise à examiner et à évaluer l’exhaustivité des programmes de génie nucléaire des États Membres et à formuler des recommandations visant à les améliorer, ainsi qu’un service d’examen par des pairs de l’Académie internationale de la gestion nucléaire (INMA), qui a pour but d’aider les États Membres à mettre en place des programmes de master en gestion des technologies nucléaires.

De plus, la Section facilite la formation, l’établissement de contacts et l’échange de données d’expérience dans le domaine du nucléaire grâce à la collaboration nationale, régionale et internationale. Les réseaux contribuent à centraliser le transfert des connaissances en matière d’élaboration et de mise en œuvre de programmes de gestion des connaissances nucléaires au sein des organismes scientifiques et technologiques du secteur, au niveau individuel comme au niveau institutionnel.

La Section de la gestion des connaissances nucléaires élabore continuellement de nouvelles ressources et de nouveaux programmes pour répondre aux besoins en matière de développement des ressources humaines dans ce domaine.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information