You are here

Les candidats proposés au poste de Directeur général de l’AIEA

Les gouvernements argentin, burkinabé, roumain et slovaque ont soumis au Conseil des gouverneurs des candidatures au poste de Directeur général de l’AIEA. L’Argentine a proposé M. Rafael Mariano Grossi, le Burkina Faso a proposé M. Lassina Zerbo, la Roumanie a proposé M. Cornel Feruţă et la Slovaquie a proposé Mme Marta Žiaková. 

Les quatre candidats ont été proposés conformément aux procédures relatives à la nomination d’un nouveau Directeur général approuvées par le Conseil le 1 août, après le décès de l’ancien Directeur général, Yukiya Amano.

Le Conseil a fixé au 5 septembre la date limite de réception des candidatures. Le 6 septembre, Leena Al-Hadid, Présidente du Conseil et Ambassadrice de Jordanie, a informé les États Membres de l’AIEA des candidatures qu’elle avait reçues dans le délai fixé.

Le Conseil prévoit de nommer un directeur général en octobre et, en tout état de cause, envisage que la personne nommée prenne ses fonctions le 1 janvier 2020 au plus tard.

Pour être nommé, un candidat doit recueillir la majorité des deux tiers lors du Conseil des gouverneurs de l’AIEA, composé de 35 membres. Si la majorité des deux tiers n’est pas atteinte, le processus de nomination recommence.

La nomination d’un nouveau Directeur général par le Conseil sera soumise à l’approbation de la Conférence générale de l’AIEA.

Contexte

M. Amano était le cinquième directeur général de l’AIEA depuis 1957. Sa première nomination à ce poste avait pris effet en décembre 2009 et été reconduite en 2013 et en 2017. Il est décédé le 18 juillet 2019. Ses prédécesseurs sont Mohamed ElBaradei, Directeur général de l’AIEA de 1997 à 2009 ; Hans Blix, Directeur général de l’AIEA de 1981 à 1997 ; Sigvard Eklund, Directeur général de l’AIEA de 1961 à 1981 et Sterling Cole, Directeur général de l’AIEA de 1957 à 1961.

Plus

Dernière mise à jour : 26/09/2019

Suivez-nous

Lettre d'information