Laboratoires de Seibersdorf

L’AIEA administre huit laboratoires des applications nucléaires à Seibersdorf (Autriche). Ceux-ci soutiennent et exécutent des activités qui répondent aux besoins des États Membres en matière de développement dans une variété de domaines, effectuent des activités de recherche-développement appliquée, organisent des cours et des activités de renforcement des capacités à l’intention des États Membres, et offrent des services techniques et analytiques.

Les laboratoires de l’AIEA sont uniques dans le système des Nations Unies. Les laboratoires des applications nucléaires à Seibersdorf travaillent sur des questions comme l’alimentation et l’agriculture, la santé humaine, le contrôle radiologique et l’évaluation de l’environnement, ainsi que l’utilisation d’instruments d’analyse nucléaires.

La Division mixte FAO/AIEA administre cinq des huit laboratoires de Seibersdorf qui aident les États Membres comme suit :

Laboratoire de la lutte contre les insectes ravageurs

Lutte contre les principaux insectes ravageurs à l’aide de la technique de l’insecte stérile (TIS), une méthode de contrôle des naissances appliquée à des populations cibles d’insectes ravageurs.

Laboratoire de la production et de la santé animales

Renforcement de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance grâce à l’amélioration de la productivité animale et à la lutte contre les maladies animales transfrontières et les zoonoses.

Laboratoire de la sélection des plantes et de la phytogénétique

Renforcement de la sécurité alimentaire et de la résistance aux changements climatiques grâce à des variétés végétales à haut rendement résistantes aux maladies, à la sécheresse et à d’autres conditions très difficiles.

Laboratoire de la gestion des sols et de l’eau et de la nutrition des plantes

Optimisation de la gestion des sols et de l’efficience d’utilisation de l’eau en agriculture pour une agriculture intelligente face au climat. Évaluation et traçage de la destinée des radionucléides en ce qui concerne les sols, les cultures et les ressources en eau pour l’agriculture.

Laboratoire de la protection des aliments et de l’environnement

Mise en place de systèmes efficaces pour l’authenticité et la traçabilité des aliments ainsi que pour le contrôle des contaminants, afin de renforcer la sécurité sanitaire des aliments et le commerce international des produits agricoles.

Les activités des trois laboratoires de Seibersdorf ci-après peuvent se résumer comme suit :

Laboratoire de dosimétrie

Veiller à l’utilisation sûre et efficace des rayonnements dans le traitement du cancer et appuyer la dosimétrie des rayonnements en fournissant des services d’étalonnage et de vérification dans le monde entier.

Laboratoire des sciences et de l’instrumentation nucléaires

Élaborer et adapter des instruments nucléaires et des applications des accélérateurs et les transférer aux États Membres pour un large éventail d’opérations allant du contrôle radiologique de l’environnement aux activités de science des matériaux en passant par la préservation du patrimoine culturel.

Laboratoire de l’environnement terrestre

Effectuer des évaluations de l’impact environnemental et garantir des mesures analytiques de grande qualité concernant la pollution de type radioactif, industriel ou autre dans les laboratoires des États Membres en fournissant des matières de référence pour les laboratoires et en effectuant des tests de compétence à l’échelle mondiale.

Le projet ReNuAL, une nécessité

Les laboratoires de Seibersdorf ont été construits en 1962. Depuis lors, le nombre d’États Membres de l’AIEA a plus que doublé, tout comme les demandes d’assistance émanant des laboratoires des applications nucléaires. Au fil du temps, les besoins des États Membres ont également évolué, comme le montrent les nouveaux défis tels que le virus Zika, les changements climatiques, l’épidémie mondiale de cancer, et la préparation et la conduite des interventions d’urgence en cas d’accident nucléaire.

Toutefois, les laboratoires n’ont pas été entièrement rénovés ni leurs équipements totalement modernisés depuis leur inauguration il y a plus de 50 ans. En conséquence, ils ont de plus en plus de mal à satisfaire les besoins des États Membres. Consciente de la situation, l’AIEA a établi le projet de Rénovation des laboratoires des applications nucléaires (ReNuAL), qui vise à moderniser ces laboratoires.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information