Section des études de nutrition et d’écologie sanitaire

Cette section s’emploie à renforcer la capacité des États Membres à lutter contre la malnutrition sous toutes ses formes et soutient des programmes de nutrition efficaces et fondés sur des données factuelles à l’aide des techniques nucléaires et connexes. 

Une bonne nutrition constitue le fondement du bien-être humain. Investir dans une bonne nutrition dès le plus jeune âge peut assurer une croissance saine chez l’enfant et procurer des avantages durables aux niveaux individuel, social et national. Les activités de l’AIEA dans le domaine de la nutrition visent à améliorer celle-ci pour renforcer l’état de santé tout au long de la vie.

Cette section œuvre pour promouvoir la large utilisation des techniques nucléaires dans les États Membres en soutenant les projets relatifs à la nutrition par l’intermédiaire du programme de coopération technique et des activités de recherche coordonnée de l’AIEA. Ces techniques contribuent à améliorer la spécificité, la sensibilité et la précision des évaluations nutritionnelles. Les applications spécifiques comprennent l’évaluation de la composition corporelle, de la densité minérale osseuse, des dépenses énergétiques journalières totales, de la quantité de lait maternel ingérée par les nourrissons allaités au sein, du bilan vitaminique A et de la biodisponibilité des micronutriments et des protéines des aliments. Elles servent aussi à évaluer les effets, sur la santé, de facteurs environnementaux tels que les troubles entériques environnementaux, ainsi que l’influence des modifications du régime alimentaire et de l’activité physique sur les risques de surpoids et d’obésité.

Les activités de la Section se situent dans la ligne des objectifs de développement durable de l’ONU, en particulier ceux qui visent à éliminer la faim, ainsi qu’à garantir la santé et le bien-être. Cette section collabore étroitement avec les autres organismes des Nations Unies, les organisations non gouvernementales et d’autres grands acteurs des domaines de la nutrition et de la santé afin de créer des synergies et de compléter les activités en cours en matière de recherche et d’évaluation des programmes, l’avantage comparatif de l’AIEA étant le soutien à l’utilisation des techniques nucléaires.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information