Section de la production et de la santé animales

Cette section élabore, valide et applique des techniques nucléaires ou dérivées du nucléaires innovantes sur l’utilisation des ressources alimentaires locales du bétail et l’optimisation de l’alimentation animale, l’évaluation génétique des animaux et son intégration aux programmes de sélection, l’amélioration de la reproduction animale, ainsi que le diagnostic et le contrôle précoces et rapides des zoonoses et des maladies animales transfrontières.

Les principaux domaines d’activité de la Section sont la nutrition animale, la reproduction et la sélection, ainsi que la santé animale. Elle administre un laboratoire à Seibersdorf (Autriche), et collabore avec un réseau mondial de laboratoires de diagnostics vétérinaires.

Dans le cadre de ses travaux sur la nutrition animale, cette section élabore et valide des méthodes, des protocoles et des lignes directrices sur l’application de techniques isotopiques et apparentées à l’évaluation de la valeur nutritionnelle d’une grande variété d’aliments du bétail traditionnels et non traditionnels. Elle aide les États Membres à améliorer la gestion des pâturages et des zones de parcours pour réduire leur dégradation, et organise des formations à l’utilisation des suppléments et des additifs alimentaires pour augmenter la productivité des animaux d’élevage et réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Dans le domaine de la reproduction et de la sélection animales, la Section élabore des protocoles et des lignes directrices qui aident à caractériser la biodiversité du bétail et à l’utiliser de manière plus durable. Elle propose divers services aux États Membres et plus précisément aux laboratoires de génétique animale ainsi qu’aux professionnels de l’élevage, notamment des formations à l’utilisation des techniques nucléaires et moléculaires pour déterminer les races les plus adaptées et sélectionner les animaux génétiquement supérieurs en vue d’une productivité et d’une adaptabilité plus élevées. La Section organise aussi des cours sur les techniques de reproduction assistée dans le but d’accroître l’utilisation d’animaux génétiquement supérieurs et d’améliorer la production animale en vue de meilleurs rendements économiques.

Les maladies animales et les zoonoses transfrontières sont au cœur de ses travaux dans le domaine de la santé animale. Grâce à son laboratoire à Seibersdorf et à son réseau de laboratoires partenaires, la Section élabore des protocoles, des lignes directrices et des instructions permanentes d’opération qui constituent le cadre d’application des techniques nucléaires ainsi que des techniques immunologiques et moléculaires dérivées du nucléaire utilisées pour le diagnostic rapide et précoce, la prévention, le contrôle et l’éradication de ces maladies. Elle établit également des documents d’orientation sur l’application non seulement de techniques d’irradiation visant à produire des vaccins pour prévenir les maladies animales, mais aussi de techniques basées sur les isotopes stables pour suivre et surveiller la diffusion de ces maladies et de leurs vecteurs.

Création d’un réseau mondial de laboratoires vétérinaires -- le réseau VETLAB

Afin de renforcer la collaboration entre les laboratoires de diagnostics vétérinaires et les professionnels de la santé animale dans le monde entier, et de leur offrir diverses possibilités de renforcement des capacités et de formation, la Section a créé le réseau VETLAB. Il offre aux vétérinaires une plateforme de partage de connaissances et de données d’expérience, ce qui contribue au renforcement des capacités nationales et régionales de diagnostic précoce et rapide, et améliore la capacité des États Membres à intervenir d’urgence pour contrôler les épizooties.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information