Les maladies infectieuses

Les techniques dérivées du nucléaire peuvent aider à détecter certaines des maladies les plus dangereuses au monde, comme le paludisme et les maladies à virus Ebola et Zika, à les combattre et à prévenir leur propagation. L’AIEA appuie l’utilisation de diverses méthodes dérivées du nucléaire qui sont efficaces, rentables et respectueuses de l’environnement et ne produisent pas de résidus pour lutter contre des maladies infectieuses, et aide ses États Membres à les mettre en œuvre.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information