Les cours d’eau

Les cours d’eau représentent moins de 1 % de l’eau douce disponible mais sont essentiels à l’humanité en ce qui concerne l’approvisionnement en eau, la production d’énergie et le transport. Les isotopes stables sont des traceurs très utiles pour étudier les interactions entre les cours d’eau et les eaux souterraines, évaluer les sources de nutriments aquatiques et leur dynamique, déterminer l’équilibre hydrique des bassins versants et étudier la dynamique sédimentaire.

On ne soulignera jamais assez l’importance des cours d’eau pour l’humanité. Ils présentent un intérêt stratégique pour les civilisations depuis l’antiquité et constituent pour les êtres humains des ressources transcendant les frontières.

Dans le cycle hydrologique mondial, les cours d’eau jouent le rôle de canaux par lesquels l’eau de pluie, l’eau issue de la fonte de la neige et de la glace ainsi que les eaux souterraines sont restituées aux océans. Cependant, la pollution, la construction de barrages et de réservoirs et les pratiques d’irrigation de l’agriculture intensive ont eu des conséquences néfastes sur la plupart des fleuves et des bassins versants. Elles ont modifié le débit et la saisonnalité des cours d’eau, dégradé la qualité de l’eau et altéré les habitats aquatiques fragiles.

Les données scientifiques sur lesquelles peut se fonder une gestion coopérative des eaux fluviales suscitent un vif intérêt à l’échelle mondiale. L’étude des isotopes de l’oxygène et de l’hydrogène permet de déterminer l’origine de l’eau des cours d’eau, tandis que les isotopes de l’azote, du carbone et du soufre, ainsi que d’autres paramètres géochimiques, renseignent sur la dynamique des nutriments et des sédiments dans les bassins fluviaux et aident à la modéliser. Pour aider à mieux comprendre les cours d’eau, l’AIEA a créé un outil en ligne fournissant des informations à leur sujet : le Réseau mondial de mesure des isotopes dans les cours d’eau.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information