La coordination des interventions interorganisations

La coordination des interventions interorganisations

 

Pour faciliter et coordonner la coopération interorganisations en situation d’urgence, l’AIEA a établi, en collaboration avec d’autres organisations intergouvernementales internationales compétentes, le Comité interorganisations des situations d’urgence nucléaire et radiologique (IACRNE).

L’IACRNE a été fondé en septembre 1986 au lendemain de l’accident de Tchernobyl. Ses membres formulent, tiennent à jour et parrainent conjointement le Plan de gestion des situations d’urgence radiologique commun aux organisations internationales, ou Plan commun. Le Plan commun présente une compréhension commune des actions à mettre en œuvre par chaque organisation pendant les phases d’intervention et de préparation. L’AIEA assure le secrétariat de l’IACRNE et coordonne l’élaboration et la mise à jour du Plan commun.

Le Comité compte deux groupes de travail : le Groupe de travail sur les exercices internationaux coordonnés et le Groupe de travail ad hoc sur le transport aérien et maritime.

Le premier coordonne les plans d’exercices et d’examens de chaque organisation, examine et coordonne la préparation et l’évaluation des exercices ConvEx-3, et coordonne le partage des résultats des évaluations des exercices, ainsi que des constatations et des enseignements tirés.

Quant au second, il facilite la préparation et la conduite concertées et harmonieuses des interventions entre les organisations internationales et les associations commerciales internationales compétentes en cas d’incident ou de situation d’urgence nucléaire ou radiologique ayant un impact réel ou perçu sur le transport aérien ou maritime international.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information