IAEA Banner

Les projets de coopération technique de l’AIEA : présentation

Les projets de coopération technique de l’AIEA permettent d’obtenir des compétences spécialisées dans des domaines dans lesquels les techniques nucléaires offrent des avantages par rapport à d’autres méthodes ou peuvent compléter utilement les moyens traditionnellement employés. Tous les États Membres peuvent bénéficier d’une aide dans le cadre de projets de coopération technique, bien qu’en pratique, ces derniers ciblent généralement les besoins et les priorités des pays moins avancés.

Les projets de coopération technique peuvent avoir une portée nationale, régionale ou interrégionale. Les projets nationaux concernent un seul pays et visent à appuyer les priorités de développement national pour lesquelles l’utilisation des techniques ou de la technologie nucléaires est essentielle à la réalisation des objectifs nationaux ou offre une solution rentable, sûre et sécurisée au problème que l’on cherche à résoudre.

Dans les projets régionaux, la coopération technique ne s’arrête pas aux frontières nationales et répond aux besoins de plusieurs États Membres d’une même région. Les projets régionaux tiennent compte des objectifs nationaux de développement, mais sont élaborés en fonction des priorités régionales de développement établies dans des accords, des stratégies et des cadres de coopération régionaux. Ils sont classés comme activités transnationales, régionales, conjointes ou de renforcement des capacités.

Les projets transnationaux ciblent des problèmes qui se posent dans plusieurs pays sans nécessairement toucher tous les pays d’une région. Les projets régionaux de normalisation encadrent la participation équitable des États Membres à l’échelle régionale. Ils peuvent être axés sur la conception de lignes directrices, de programmes d’enseignement, de supports didactiques et de recueils de bonnes pratiques. Les activités de coopération technique conjointes, menées avec une entité régionale ou internationale et régies par un accord de coopération, sont aussi classées parmi les projets régionaux.

Les projets de création de capacités menés au profit de pays en développement permettent à des candidats venant des pays concernés de participer à des conférences, à des séminaires et à des ateliers qui ont été approuvés dans le cadre des programmes sectoriels de l’AIEA.

Les projets interrégionaux, qui offrent un appui ne s’arrêtant pas aux frontières nationales et régionales, répondent aux besoins de plusieurs États Membres dans différentes régions. Ils sont classés comme activités transrégionales, mondiales, créatrices de capacités ou comme activités conjointes menées en collaboration avec une entité internationale.

Les projets transrégionaux portent sur des problèmes de développement touchant des pays de plusieurs régions, mais pas nécessairement toutes les régions. Les projets mondiaux de normalisation permettent la participation équitable des États Membres à l’échelle mondiale. Comme les projets régionaux de normalisation, ils peuvent comprendre la conception de lignes directrices, de programmes d’enseignement, de supports didactiques et de recueils de bonnes pratiques.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information