You are here

Budget

Budget

 

L’AIEA travaille  dans deux domaines principaux : le programme ordinaire et le programme de coopération technique. Ces deux programmes sont financés par des fonds distincts et sont en outre appuyés par des contributions extrabudgétaires provenant d’États Membres et d’États donateurs non membres. Le budget de l’AIEA est approuvé chaque année par la Conférence générale de l’Agence.

En 2000, l’AIEA a adopté l’approche basée sur les résultats pour l’élaboration de son programme. La programmation et la budgétisation basées sur les résultats consistent à formuler un programme et un budget à partir d’un certain nombre de résultats souhaités qui sont définis dès le début du processus et par rapport auxquels l’exécution effective est mesurée à la fin du cycle du programme et budget. Dans le cadre de cette approche, la formulation du programme suit une série d’étapes visant à garantir que celui-ci est conçu pour répondre aux besoins des États Membres et utilise au mieux les capacités de l’Agence.

Les principales sources de financement de l’Agence sont le Fonds du budget ordinaire, le Fonds de coopération technique et le Fonds pour les programmes extrabudgétaires. Ces fonds sont en grande partie alimentés par les États Membres et, dans certains cas, par d’autres donateurs. Les contributions aux fonds extrabudgétaires et au Fonds de coopération technique sont volontaires.

Budget ordinaire

Le budget ordinaire comprend une composante opérationnelle et une composante d’investissement. Alors que la première sert à financer les coûts d’exploitation courants, la seconde est destinée à financer les investissements majeurs dans les infrastructures conformément au Plan d’investissements majeurs de l’AIEA. Le budget ordinaire se répartit sur  six programmes sectoriels, conformément à la structure du programme de travail de l’Agence.

Voir l’Ouverture de crédits au budget ordinaire pour l’année

Financement de la coopération technique

Les activités de coopération technique de l’AIEA sont financées par le Fonds de coopération technique et des contributions extrabudgétaires. Ce Fonds est alimenté par des contributions volontaires, pour lesquelles le Conseil des gouverneurs de l’Agence recommande un objectif chaque année.

Voir l’Allocation de ressources au Fonds de coopération technique pour l’année

Autres contributions volontaires

L’Agence compte également sur des contributions volontaires pour mener à bien certaines des activités de ses six programmes de travail. Les estimations concernant ces fonds extrabudgétaires sont établies sur la base de sa capacité à exécuter les activités en question et de la probabilité de réception des fonds.

Certaines de ces activités relèvent de l’Initiative sur les utilisations pacifiques (PUI) lancée par l’AIEA en 2010. Cette initiative est depuis devenue un important instrument de mobilisation de contributions extrabudgétaires dans le cadre des activités de l’Agence liées aux utilisations pacifiques de la technologie nucléaire. Elle permet à l’AIEA de mettre en œuvre, au profit de ses États Membres, des projets supplémentaires dans les domaines des applications pacifiques de la technologie nucléaire, dont beaucoup resteraient autrement non financés.

États financiers

L’AIEA établit des états financiers annuels conformément aux Normes comptables internationales du secteur public. Ces états sont vérifiés par son  Vérificateur extérieur, l’institution supérieure de contrôle des finances publiques d’un de ses États Membres. Les états financiers annuels, ainsi que le rapport du Vérificateur extérieur, sont ensuite approuvés par la Conférence générale.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information