Public

L’AIEA élabore des normes de sûreté qui établissent des principes de sûreté radiologique et décrivent les pratiques associées à l’utilisation des rayonnements ionisants. L’application de ces principes garantit une protection adéquate des personnes contre les rayonnements tout en permettant de continuer à utiliser ceux-ci dans l’intérêt de ces personnes.

Il y a des sources naturelles de rayonnements partout dans l’environnement. Elles sont généralement difficiles à contrôler et le public ne peut éviter complètement d’y être exposé. Dans certains cas exceptionnels, comme la présence de radon dans les habitations, des mesures efficientes peuvent permettre de réduire l’exposition. En plus des sources de rayonnements naturels, les essais d’armes nucléaires et les accidents nucléaires, comme ceux de Tchernobyl en 1986 et de Fukushima en 2011, ont produit des rayonnements supplémentaires qui sont actuellement présents aussi dans l’environnement.

Sources artificielles de rayonnements

Les sources de rayonnements ont de nombreuses applications médicales, scientifiques et industrielles bénéfiques et sont de plus en plus utilisées. Il s’ensuit que les patients, les travailleurs et les chercheurs peuvent être directement exposés aux rayonnements, respectivement dans le cadre des procédures médicales, du travail ou de travaux de recherche. Les membres du public peuvent également être exposés, mais en principe à de très faibles niveaux. La seule façon d’éviter les expositions aux rayonnements provenant de ces sources, c’est d’interdire, au niveau de la société, leur utilisation. Étant donné que cette solution n’est pas très raisonnable, on peut prendre des mesures pour trouver un équilibre approprié entre les risques et les avantages de l’utilisation des rayonnements pour les individus et la société dans son ensemble.

Ressources

  1. Emploi
  2. Femmes
  3. Presse

Suivez-nous

Lettre d'information