You are here

L’examen imPACT

L’AIEA utilise un outil d’évaluation sans pareil : les missions intégrées du PACT, également appelées « examens imPACT », qui aident les États Membres à améliorer la lutte intégrée contre le cancer à l’échelle nationale. Les examens imPACT permettent d’évaluer les capacités de lutte contre le cancer d’un pays, ainsi que les besoins de celui-ci, et de déterminer les interventions à mener en priorité pour répondre de manière efficace à la charge que représente le cancer.

L’un des principaux défis auxquels se heurtent les pays face à la charge du cancer est la capacité de définir des stratégies et des plans réalistes et solides de lutte contre le cancer en tenant compte des ressources disponibles.

Les examens imPACT sont coordonnés par l’AIEA et menés conjointement avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Leur objectif est de fournir aux gouvernements et à leurs partenaires une analyse de la situation de base et un ensemble de recommandations destinées à les guider dans les activités de planification et d’investissement relatives à tous les aspects de la lutte contre le cancer, de la prévention aux soins palliatifs.

Les examens imPACT comprennent trois étapes :

  1. l’analyse documentaire de la situation nationale en matière de lutte contre le cancer : il s’agit d’une évaluation de la stratégie nationale et des documents d’orientation ayant trait au cancer, ainsi que de toutes les données et informations disponibles dans tous les domaines de la lutte contre le cancer (planification, enregistrement des cas de cancer, prévention, traitement, soins palliatifs et de fin de vie) ;
  2. la mission sur le terrain : il s’agit d’une visite d’experts internationaux dans le domaine du cancer nommés par l’AIEA, l’OMS et le CIRC. Ceux-ci engagent un dialogue avec les principales parties prenantes nationales et procèdent à l’observation des services fournis au niveau national par les établissements de soins, les établissements universitaires et la société civile ; et
  3. l’établissement du rapport d’examen imPACT : le rapport final contient une analyse détaillée, effectuée par des experts, des information rassemblées, des constatations et des conclusions relatives aux atouts, aux difficultés, aux possibilités et aux besoins de l’État Membre en matière de lutte contre le cancer. Il contient des recommandations spécifiques au pays visant à aider le gouvernement à définir des priorités et à optimiser les interventions et les investissements relatifs à la lutte contre le cancer.

L’État Membre dans lequel est effectué un examen imPACT bénéficie :

  1. d’un appui à la planification nationale de la lutte contre le cancer ;
  2. d’une priorité accordée au renforcement des systèmes d’enregistrement du cancer ;
  3. d’un accès élargi au traitement ;
  4. d’orientations relatives à la mise en place de services de médecine radiologique sûrs et de qualité ; et
  5. d’informations sur les possibilités en matière de mobilisation de ressources et de partenariats.

Depuis 2005, l’AIEA a mené plus de 95 examens imPACT dans ses États Membres.

Suivez-nous

Lettre d'information