Section de la protection des aliments et de l’environnement

Cette section œuvre pour améliorer la sécurité sanitaire et la qualité des aliments, renforcer les systèmes de contrôle des contaminants dans l’alimentation, retracer l’origine des aliments, vérifier leur composition et promouvoir l’application commerciale de l’irradiation des aliments. Elle aide aussi à renforcer la préparation et la conduite des interventions en cas d’urgences nucléaires ou radiologiques touchant l’agriculture et l’alimentation.

La section et son laboratoire élaborent, modifient et valident des techniques d’analyse nouvelles et innovantes visant à détecter les contaminants agrochimiques et environnementaux dans les aliments et à lutter contre la fraude alimentaire. La garantie de l’authenticité, de la traçabilité et de l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement en produits alimentaires devient de plus en plus importante pour le commerce. Ces techniques sont transférées aux laboratoires nationaux et aux organismes de réglementation des États Membres pour les aider à établir et à renforcer leurs systèmes de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments.

La Section propose aussi un appui technique et des orientations sur les applications après récolte des techniques d’irradiation pour aider à maintenir la qualité des aliments, réduire les risques liés à l’intoxication alimentaire et aux ravageurs invasifs, et appuyer la mise en œuvre de contrôles sanitaires ou phytosanitaires appropriés. Les activités de recherche et de transfert des techniques et des compétences sont effectuées grâce à la création de réseaux internationaux d’établissements de recherche et d’organismes de réglementation de l’alimentation.

La Section travaille aussi sur la préparation et la conduite des interventions dans les situations d’urgence nucléaire, en étroite collaboration avec les sections de la production et santé animales, de la sélection des plantes et de la phytogénétique, et de la gestion des sols et de l’eau et de la nutrition des plantes. Ces activités sont effectuées dans le cadre d’un réseau international comprenant, non seulement l’AIEA, mais aussi l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’Organisation mondiale de la Santé et d’autres organismes internationaux.

Les travaux effectués par la Section dans ce domaine visent notamment à tenir à jour des plans d’intervention d’urgence, à élaborer des normes de radioactivité dans l’alimentation et l’agriculture, ainsi qu’à aider les États Membres à examiner et à résoudre les questions relatives à la contamination radioactive dans les domaines de l’alimentation et de l’agriculture.

Appui aux objectifs de développement durable de l’ONU

La Section soutient les activités nationales, régionales et internationales ayant trait à la sécurité sanitaire des aliments. Cet appui porte notamment sur la qualité et la sécurité sanitaire des aliments, la production alimentaire ainsi que la fourniture et la disponibilité des produits alimentaires dans le respect des normes internationales comme celles de la Commission du Codex Alimentarius. Cela est conforme au Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies et en particulier aux objectifs de développement durable 1, 2, 3 et 17.

Suivez-nous

Lettre d'information